Le 'Oui' des citoyens de l'Irlande est un mandat

Le Conseil de la CEPE se réjouit de l'adoption du Traité de l'UE par les citoyens de l'Irlande. Le processus d'intégration européenne doit cependant être enraciné plus fortement dans la population.

Le Conseil de la Communion d’Eglises Protestantes en Europe (CEPE) salue l’approbation du nouveau Traité de l’Union Européenne, le Traité de Lisbonne, dans le référendum irlandais. D’un point de vue protestant le nouveau Traité de l’Union Européenne est une contribution importante au processus d’intégration européenne, a souligné le Conseil dans sa réunion aujourd’hui à Genève. Le Traité donne à l’Union Européenne une base de valeur commune. La Charte Européenne des Droits Fondamentaux incorporée dans le nouveau Traité prévoit que les droits fondamentaux soient inclus avec le même statut légal.

Pour le processus d’intégration européenne, l’Union Européenne dépend du soutien des populations. Le processus de ratification difficile du Traité montre que pour de nombreuses personnes l’Union Européenne est trop éloignée de ses citoyens.

Le référendum en Irlande est un mandat permettant aux responsables européens d’ancrer plus fortement le processus d’intégration européenne chez les citoyens. Le dialogue régulier, ouvert et transparent des institutions européennes avec les Eglises et les communautés religieuses, pour lesquelles le Traité de l’UE offre une base légale, peut y contribuer. Les Eglises peuvent apporter à ce processus leur solide ancrage dans la société.

Le Conseil de la CEPE exprime l’espoir que le nouveau Traité donnera à l’Union Européenne et les 27 Etats membres les capacités de mieux agir, à la condition qu’il soit définitivement ratifié en Pologne et en République Tchèque.

ABOUT THE AUTHOR
0 Comment(s) to the "Le 'Oui' des citoyens de l'Irlande est un mandat"
followme
  • Twitter
  • Facebook

Cité européenne de la Réforme