Les Eglises protestantes en Europe prennent position à propos de l’euthanasie

La Communion d’Eglises protestantes en Europe CEPE publie « A time to live and a time to die », une étude à propos des questions de la fin de vie ainsi qu’un site web www.atimetolive.eu.

« A time to live and a time to die » est le titre d’une étude à propos de l’euthanasie médicale et l’aide au suicide. Elle est le résultat d’un intense processus de consultation des 105 Eglises membres de la CEPE dans 30 pays. Elle se base sur un texte élaboré par le groupe d’experts en éthique de la CEPE. Le document représente la contribution des Eglises protestantes en Europe à la discussion à propos d’une attitude digne face à la fin de vie.

« C’est une force du protestantisme en Europe de prendre les différences au sérieux et de les exprimer », a dit le président de la CEPE Thomas Wipf lors de la présentation de la brochure. Elle est le premier document commun des Eglises protestantes de toute l’Europe abordant ce thème. « Le document étudie des questions urgentes et encourage les Eglises à réfléchir plus fondamentalement à ce sujet dans leur contexte respectif ».

L’étude de 104 pages traite des questions fondamentales de la mort dans un contexte social, clinique et juridique. D’un point de vue théologique et éthique, la question posée est celle de la définition de la vie humaine. Où est notre responsabilité morale ? Quelle importance accordons-nous à la volonté du patient ? L’étude reprend des questions médico-éthiques comme par exemple la renonciation à des mesures prolongeant la vie, la mise en œuvre des soins palliatifs, la possibilité de l’euthanasie et de l’aide au suicide.

Les Eglises de la CEPE s’engagent pour la protection des droits de l’Homme des mourants. Ceci inclut le droit à la vie jusqu’à la fin et le droit à renoncer à des traitements. Les Eglises veulent éviter d’opposer le principe de l’autonomie à la solidarité, à l’empathie et aux soins prodigués aux malades et mourants.

Les Eglises de la CEPE s’opposent à une justification théologique et éthique de l’euthanasie et de l’aide au suicide. Elles constatent un changement d’attitude dans nos sociétés face à certaines formes d’euthanasie et d’aide au suicide. L’étude demande l’amélioration des conditions sociales et médicales ainsi que des soins pour une vie et une mort dans la dignité. Il faut pour cela construire ou agrandir des établissements hospitaliers et encourager les soins palliatifs dans la théorie et dans la pratique.

L’engagement pour l’Homme doit être au centre de l’action des Eglises. L’étude demande la protection de la vie et s’engage pour une vie et une mort dans la dignité dans les cliniques et les hôpitaux.

La CEPE met en ligne un site web www.atimetolive.eu. Vous y trouverez l’étude ainsi que des textes de différents pays et contextes introduisant le thème. Les visiteurs de notre site sont invités à participer activement à la discussion et à envoyer des commentaires.

Information : Consultez dès à présent toutes les publications ainsi que d’autres textes sur notre site www.atimetolive.eu . L’étude est disponible en langue allemande, les versions anglaise et française suivront en automne 2011.

Vienne, le 16 mai 2011

***
Actuellement 105 Eglises protestantes en Europe (y compris cinq Eglises sud-américaines émanant de l'Europe) appartiennent à la Communion d'Eglises Protestantes en Europe (CEPE). Les Eglises luthériennes, reformées, unies et méthodistes ainsi que les Eglises pré-réformatrices telles que vaudois et hussites s'accordent les unes aux autres une communion de chaire et d'autel en vertu de la Concorde de Leuenberg de 1973. L’adresse du Secrétariat : Severin-Schreiber-Gasse 3, A-1180 Vienne, tél.: +41.1.4791523.900, fax .110, Courriel: office@leuenberg.eu, Internet: www.leuenberg.eu. Dipl.theol. Thomas Flügge est responsable du travail des médias et de presse: tél. +41.31.37025.02, fax -.80, t.fluegge@leuenberg.eu.

ABOUT THE AUTHOR
0 Comment(s) to the "Les Eglises protestantes en Europe prennent position à propos de l’euthanasie"
followme
  • Twitter
  • Facebook

Cité européenne de la Réforme