La CEPE et les Églises anglicanes : un mémorandum

À l’occasion de la septième Assemblée générale de la Communion d’Églises protestantes en Europe (CEPE), un mémorandum, décidé par le Conseil de la CEPE, a été présenté. Ce document décrit la collaboration entre la CEPE et les Églises anglicanes de Grande-Bretagne et d’Irlande jusqu’à présent et dans le futur. Harvey Richardson, de l’Église méthodiste de Grande-Bretagne, Jonathan Gibbs, de l’Église d’Angleterre, et Thomas Wipf, président de la CEPE, se sont exprimés à ce propos.

Pour résumer les efforts de rapprochement des vingt dernières années entre la CEPE et les Église anglicanes, Harvey Richardson a rappelé à quel point il est important de découvrir les éléments communs. Les accords de Meissen (1988), Reuilly (1999) et Porvoo (1992), conclus entre les Églises anglicanes et les Églises protestantes européennes constituent la base sur laquelle le travail devra se poursuivre, notamment avec la CEPE. Le mémorandum témoigne de la compréhension et de la confiance réciproques et de la volonté de poursuivre le travail en commun.

Jonathan Gibbs a apporté les salutations de l’évêque de Guilford et précisé que les quatre Églises anglicanes (Angleterre, Irlande, Pays de Galles et Écosse) sont sur le point de signer le mémorandum. La possibilité est ainsi donnée de poursuivre le travail théologique en commun.

Pour Thomas Wipf, le mémorandum est une étape importante, et l’organisation de consultations régulières favorisera le travail en commun.

ABOUT THE AUTHOR
0 Comment(s) to the "La CEPE et les Églises anglicanes : un mémorandum"
followme
  • Twitter
  • Facebook

Cité européenne de la Réforme